Ce que je déteste d’Instagram

Ça fait environ cinq ans que je suis active sur Instagram, et presque deux que je m’applique vraiment à poster régulièrement et à avoir un feed cohésif avec ces trucs-ci et ceux-là aussi. Au fil des années, j’ai vu ce média complètement changer. J’étais la première de ma gang à s’intéresser à cette app et j’étais loin de penser qu’une couple d’années plus tard, je vivrais de celle-ci-. Back in the days, acquérir des likes et des followers, c’était pas mal plus easy qu’aujourd’hui. On se foutait un peu de l’engagement sur nos photos et de se faire approcher par des brands pour des collabos. Ça c’était avant que les blogueuses et les influencers envahissent Instagram.

Même si j’adore ce réseau social et que je passe un bon bout de ma vie à double tap des photos sur mon iPhone, y’a quand même quelques irritants qui commencent à gruger mon énergie. Je sais que je devrais peut-être m’abstenir de jugement, j’me tue à dire à tort et à travers “you do you”. J’suis la première à encourager les gens à sortir du lot et d’être différents. N’empêche que quand je vois certains de ces trucs, j’ai l’envie irrépressible de pitcher mon cellulaire au bout de mes bras, de renoncer à toutes les technologies pis de partir vivre dans une caverne.

Crédit photo: Isabelle Bougie

C’est sûr que cet article est à prendre avec un grain de sel-ou avec la salière au complet. Ceux qui me connaissent savent que je ne quitterai jamais Instagram et que même si je chiale dans cet article, j’adore ce réseau social qui me permet d’exprimer ma créativité et de faire de belles rencontres.

Les gens qui te follow et qui t’unfollow deux jours après – Probablement un irritant pour la plupart des gens qui regardent leurs stats, bloggers ou pas. T’est toute contente de voir le compteur augmenter et le lendemain, il chute brusquement. C’est parce que la gang de gens qui ont commencé à te suivre hier t’ont unfollow juste parce que t’as pas fait “follow back” sur leur page. Bin non, je suis pas n’importe qui, je suis sélective pis je suis seulement les gens qui m’intéressent. Sorry.

Les images complètement irréalistes – Dans un sens, Instagram vends du rêve, on se montre la plupart du temps sous notre meilleur jour. Pis j’ai rien contre ça. Prendre du temps avant de manger pour prendre un flatlay parfait au resto? Y’a rien de mal là-dedans. Demander à ton amie de prendre quelques photos de ton ootd pour en trouver une parfaite? C’est chill! Mais dans un monde où les médias sociaux influencent autant nos vies, la ligne est parfois mince entre enjoliver la réalité et straight up mentir à son audience. Si t’achète un cornet seulement for the ‘gram et que tu le jettes après, c’est juste triste.

Les wannabes – Les dernières années ont vu grandir les bloggers, les influencers et les wannabes. Dans un article que j’ai récemment partagé sur ma page Facebook, on parle d’eux, les wannabes. Ceux et celles qui aimeraient bin gros se faire donner du stock gratuit en échange de publications, mais qui ne veulent pas réellement investir l’énergie et la créativité nécessaire pour générer les stats pour être sur des listes d’envoi. Les wannabes, c’est ceux qui voudraient faire partie de la clique en entrant par le backdoor mais, sans payer le cover. Pour citer l’article que j’ai partagé, c’est ceux qui prennent la peine de remercier Topshop pour un t-shirt, alors que tu sais pertinemment qu’ils ont payé pour l’avoir. Je sais que ça ne devrait pas m’atteindre, mais c’est plus fort que moi, quand je vois ça je le prends comme une insulte à ce que je fais. Comme si ça diminuait la valeur de mon travail.

Les concours loops – J’ai rien contre les concours en général, j’pense que c’est une bonne manière de gâter son audience et d’aller chercher plus de followers à la fois. Mais j’ai l’impression que les concours loops sont un peu une arnaque pour la communauté. J’vous explique: Plusieurs blogueuses se mettent en gang pour acheter un prix de malade -genre un sac à main Gucci pis un nouveau iPhone- elles le font tirer sur leur compte Insta, sauf que pour être eligible au concours, il faut que tu suive chacune des filles de la gang. J’trouve que c’est un peu profiter du pauvre monde qui veulent juste gagner une sacoche pis un nouveau cell, pis qui s’intéressent pas vraiment au contenu de toutes les filles qui organisent le concours. Mon avis? Les concours comme ceux-ci sont juste une manière acceptable d’acheter des followers. Personnellement, j’trouve les loops giveways tellement irritants que j’me surprends souvent à unfollow les gens qui en partagent.

 

Commentaires

Tags from the story
,