Comment je gagne ma vie avec mon blog?

Quand je rencontre des gens, inévitablement, le sujet fini presque toujours par aboutir sur nos emplois respectifs. Évidement, puisque j’ai un emploi un peu hors norme, les gens sont parfois curieux et me posent des questions sur celui-ci. Dans un monde où la plupart des gens ont des emplois “réguliers” de 9 à 5, la vue d’une fille de 22 ans travailleuse autonome peut donner suite à pas mal des questionnements, pis c’est bin correct.

“Ouais mais, comment tu fais tes sous?” Vient assez souvent sur le sujet. Ceux qui ont moins de retenue me lancent parfois des “Tu fais combien par année avec ça?”. La plupart du temps, quand les gens me le demandent naturellement – et poliment – ça me fait plaisir de les informer et de leur répondre en toute honnêteté. Par contre, quand j’me fais demander mon salaire à frette, j’le prends un peu mal. J’me dis que c’est d’la curiosité malhabile. But still, j’me vois mal glisser une question sur son salaire à mon médecin entre mon bilan de santé et mon examen gynécologique, ou à mon prof d’Université, ou à mon banquier:“Ouais, j’voudrais renouveler ma marge de crédit. En passant, vous faites combien par année?”. 

Photographe: Isabelle Bougie

Veste: Vero Moda

Laine: Vero Moda

Montre: MVMT

Jupe: Vero Moda

Parce que je vous voyez de plus en plus de publications commandités ici et sur ma page Instagram, vous êtes nombreuses à me poser des questions sur celles-ci, pis ça aussi c’est bin correct. Dès que j’ai lancé mon blog il y a presque deux ans, j’me suis promise d’avoir l’honnêteté comme première valeur envers vous. Voici donc les différentes manières que je peux faire des sous avec The Golden District par Claudie Laporte.

En utilisant Adsense – C’est sans doute le premier geste que la plupart des blogueuses posent en lançant leur site. Du moins, c’est le plus facile. En gros, en s’inscrivant sur la plateforme Google Adsense, on permet à des compagnies d’afficher leurs publicités à des endroits ciblés sur nos pages web. Tout dépendant du nombre de clics sur ces dernières, on reçoit un chèque à la fin de chaque mois. Par contre, même pour un site qui génère beaucoup de traffic, c’est rarement très payant – genre que je pourrais pas survivre avec juste mon argent fait avec Adsense – parce que la plupart des gens utilisent des bloqueurs de publicités sur leur navigateur. Ces derniers empêchent les gens de voir les pub’ et donc les visiteurs de cliquer dessus. C’est pourquoi de plus en plus de sites utilisent des bloqueurs d’adblock – j’en ai-tu perdu une couple? – qui nous empêchent de naviguer sans préalablement désactiver l’extension.

En écrivant des articles commandités – Vous avez plusieurs articles commandités en ligne sur The Golden District ces derniers temps. Particulièrement celui-ci, en collaboration avec Keurig Canada pour le lancement de leur nouvelle cafetière K200. Quand je suis rémunérée pour vous parler d’un item en particulier, je le mentionne toujours dans les dernières lignes de l’article. C’est aussi important pour moi de vous rappeler que je n’accepte jamais de contrat pour un produit que je n’achèterais et n’utiliserais pas moi-même. Par contre, j’essaie de diversifier mon blog en essayant d’espacer les articles commandités pour éviter de vous pitcher une tonne de publicité d’un coup.

En réalisant des publications commandités – La plupart des gens pensent que les blogueuses ne font des revenus qu’avec leur blog, pourtant c’est en diversifiant leurs revenus que les plus grandes atteignent le top. Pensez à n’importe quelle fille Instafamous, elle a probablement sa propre ligne de vêtements, ou sa propre boîte mensuelle qui regroupe ses produits favoris.

Une autre façon de faire des revenus est de réaliser des vidéos commandités. En août, Skechers m’ont demandé de filmer un vlog pour promouvoir leurs nouvelles chaussures vendues dans les magasins Globo. Cette vidéo a été diffusée sur ma page Facebook.

Sur ma page Instagram, je publie également parfois du contenu commandité. Comme cette campagne avec les produits Pureology – que j’adore, btw – où on m’avait demandé de créer un publication et de partager mes impressions sur les produits dans mes stories. Par soucis de transparence, j’utilise toujours le #Ad dans la description des publications qui sont commandités.

En faisant de la création de contenu – Quand je parlais de diversifier ses revenus, ceci en est un excellent exemple. Puisqu’on ne reçoit pas un chèque avec un montant fixe à tous les mois, il faut travailler fort pour compléter divers contrats et maintenir de bonnes relations. Plus les compagnies avec lesquelles on travaille sont satisfaites, plus il y a de chances qu’elles nous recontactent ou nous référent pour des opportunités futures.

Parfois certains compagnies sont à la recherche d’images pour utiliser dans leurs publicités, c’est à ce moment que les mandats de création de contenu entrent en jeu. C’est souvent moins payant pour une blogueuse que de faire des publications commandités, puisque le client paye seulement pour l’image et non pour l’exposure et les clients potentiels qu’on leur apporte en la publiant sur nos médias sociaux.

En assistant à des événements – Avec le nombre d’agences de communications présentes à Montréal, ce n’est pas rare d’être invitée à deux événements dans la même soirée. À certains moments de l’année, je reçois parfois trois invitations pour une seule journée. Même s’il n’y a rien de mal au fait passer à plusieurs lancements – more power to you si t’es capable – j’dois avouer que je n’aime pas vraiment jouer à la chaise musicale. Si je vais à un event, c’est souvent pour y rester. J’veux pas me sentir stressée ou pressée par le temps pour quitter un party où j’ai du plaisir pour passer au prochain sur ma to-do list.

Pour s’assurer d’avoir le plus d’influencers présents à leurs events lors des périodes très achalandées – et ainsi assurer le maximum de visibilité à celui-ci –  les compagnies paient parfois les blogueurs pour leur présence et pour des publications sur l’événement en question. Comme toujours, de mon côté, la transparence est de mise pour toujours vous informer du contenu commandité que vous trouverez sur mes divers médias.

Commentaires