3 choses qu’on regrette de l’achat de notre condo

2017 aura définitivement été l’année de nombreux changements pour nous. C’est l’année où on a choisi de se remettre en forme, – et P-A a même fait un marathon! – celle où on a choisi d’économiser pour devenir propriétaire, où on a adopté notre petit Méo et celle où on a – finalement – acheté notre condo de rêves! Ouf! En regardant en arrière, j’ai peine à concevoir qu’on a accompli autant de choses en seulement 365 jours. J’imaginais le déménagement comme un événement qui serait épuisant physiquement, mais j’étais loin de me dire que ce serait aussi dur sur le mental. Y’avait jamais personne qui m’avait dit que de prévoir l’imprévisible était vraiment stressant. On peut vraiment dire que les derniers mois nous ont fait vivre des montagnes russes émotionnelles. Maintenant qu’on est presque complètement installés, ça valait tellement la peine!

Maintenant que ça fait un mois qu’on est installés, on est heureux de tout ce qu’on a accompli en si peu de temps. Par contre, en discutant, on a réalisé qu’on partageait trois regrets par rapport à notre nouvelle acquisition.

De ne pas avoir pris des armoires jusqu’au plafond – On a eu la chance d’acheter une construction neuve et d’avoir l’option de choisir pratiquement tout ce qu’il y a dans notre condo. C’était vraiment plaisant de jouer les décorateurs d’intérieur et de faire nos propres choix d’armoires de cuisine et de salle de bain. Parce que P-A et moi avons souvent des goûts plus dispendieux, on vivait avec la crainte de dépasser notre budget à chaque décision. Quand est arrivé le moment de choisir nos armoires de cuisine, on voulait quelque chose de très minimaliste. C’est pourquoi on a opté pour du contreplaqué blanc avec des poignées noires. Quand la décoratrice chez notre ébénistre nous a demandé si on voulait des armoires jusqu’au plafond, on était plutôt intéressés, jusqu’à ce qu’elle nous dise le prix – c’est un des points négatifs d’avoir des plafonds de 10 pieds -. Le prix exact m’échappe, mais il me semble que c’était environ 2, 000$. Plusieurs de nos proches nous ont averti qu’on avait fait un mauvais choix, parce que c’est beaucoup plus beau quand les armoires sont pleine hauteur et parce que c’est beaucoup moins d’entretien. On était convaincu qu’on avait fait le bon choix et qu’on allait économiser.

Fast forward six mois plus tard, en déménageant, on est d’accord pour dire qu’on s’est trompé. Justement, parce que notre cuisine est très simple, ça aurait été tellement plus beau si on avait écouté notre coeur et qu’on avait choisi les armoires plus hautes. Après tout, 2, 000$ sur une hypothèque de 15 ans, ça paraît pas tellement!

De ne pas avoir peinturé avant de déménager – Un autre point lié au fait qu’on ait acheté une construction neuve. À l’achat, notre constructeur nous a assuré que le condo viendrait peint en blanc. Puisqu’on planifiait de peindre le condo de cette même couleur, on s’est dit qu’on s’économiserait du temps et de l’argent en le laissant tel quel. Quelle erreur! En fait, la couche de peinture qu’on a sur nos murs a été shooté en aérosol plutôt qu’appliquée au rouleau. Ce qui fait qu’elle est difficile d’entretien et qu’elle tâche littéralement à rien. Dès qu’on accroche un mur, on se ramasse avec une trace noire sur ce dernier. Avec du recul, on se dit qu’on aurait probablement dû prendre quelques jours avant le déménagement pour peindre nos murs et s’éviter le trouble de vivre avec notre peinture cheap.

De ne pas avoir visité les autres unités dans notre immeuble – Pier-Alex et moi, on est assez cartésiens. On aurait été du genre à se faire un tableau Excel détaillé de tous les condos qu’on a visité avec la superficie, désavantages et inconvénients. Mais cette fois-ci, on y a été avec notre coup de coeur. En toute honnêteté, on a visité une seule unité et on était convaincus. Six mois plus tard, on aménageait. En apprenant à connaître nos voisins, on a visité leur chez-eux et on a réalisé que plusieurs d’entre eux ont beaucoup plus de fenêtres que nous. Imaginez, notre condo est hyper lumineux, il aurait pu l’être encore plus!

 

 

Commentaires