Ce que j’ai appris en deux ans avec mon blog

DEUX ANS!! Wow! J’en reviens pas! Je sais que j’me répète souvent, mais j’aurais jamais cru que deux ans après son lancement, The Golden District obtiendrait autant de succès. Y’a un an exactement, j’ai écrit quelques mots sur ma première année en tant que blogueuse ici. Depuis, j’ai appris que plusieurs d’entres vous étaient vraiment intéressés par mon emploi qui sort du commun. C’est pour cette raison que j’ai rédigé plusieurs articles sur la vie de blogueuse; mon salaire; mes collaborations et mon quotidien. Que ce soit parce que vous souhaitez suivre mes pas ou par simple curiosité, ces articles figurent parmi les plus populaires sur The Golden District et ça me touche droit au coeur.

Crédit photo: Isabelle Bougie

Col roulé – Vero Moda

Ceinture – Vero Moda

Jeans – Dynamite

Chaussures – Vince Camuto 

À être constante – Pendant ma première année en tant que blogueuse, je mettais du contenu en ligne de façon sporadique – une semaine sur deux, en skippant des semaines parfois – L’année dernière, je me suis promise de devenir blogueuse à temps plein et pour se faire, j’y ai mis toutes mes énergies. C’est en m’imposant le standard de devoir mettre deux articles par semaine que j’ai réussis à y arriver, sans compromis. En écrivant plus souvent, c’est devenu beaucoup plus facile de produire de nouveaux articles en mois de temps – plus on se pratique, meilleur on devient – J’écris maintenant mes articles beaucoup plus rapidement et avec tellement plus d’aisance qu’à mes débuts et ça me rends vraiment fière.

À négocier – Comme je l’ai dit ici, 2017 a été l’année où mon blog a été rentable. J’suis immensément fière de pouvoir affirmer que je suis une entrepreneur de 22 ans. Ceci a donc impliqué la venue de nombreux contrats pour lesquels j’ai dû négocier mon salaire. Parce que c’est parfois difficile de débattre de sa valeur, j’ai dû me mettre dans des situations inconfortables plus d’une fois dans les derniers mois. C’est toujours fâcheux de devoir se retirer d’un partenariat lorsque l’autre partie ne reconnaît pas notre juste valeur, mais c’est nécessaire. J’suis le genre de fille qui a encore de la misère à prendre ses propres rendez-vous et qui se voit encore comme une ado, mais quand je négocie mon propre salaire pour mon entreprise, je me sens plus adulte et indépendante que jamais.

À produire du contenu de qualité – Au cours des derniers mois, j’ai travaillé avec Isabelle, ma photographe qui est bourrée de talent et qui m’a aidé à donner un petit coup de pouce à mon contenu. Grâce à elle, les photos en ligne sur The Golden District sont plus travaillées et mon blog a un look plus professionnel. Je prends encore quelques photos avec mon téléphone cellulaire, mais je préfère celles à l’allure plus polie sur mon blog ou pour les publications faites pour des collaboration payantes.

 

Commentaires