Gagner sa vie sur Instagram avec “peu” de followers

En commençant, j’vais dire la chose suivante: si t’es sur Instagram avec le seul but de faire de l’argent, lâches ça live! Comme je le disais, ici, faire des sous sur les réseaux sociaux, ça devrait être un plus à un hobby créatif. Avant de pouvoir vivre de mon passe-temps, j’ai travaillé fort pendant un an et demi à défrayer les coûts de tout ce qui apparaissait sur mes photos; vêtements; accessoires; produits de beauté; etc. J’allais à l’école pendant la semaine et je shootais mon contenu et écrivais mes articles les soirs et le week-end. Un an et demi à prendre mes photos avec P-A dans notre ruelle de Villeray. Un an et demi à gérer mes réseaux sociaux et à répondre à mes courriels dans mes cours d’université. Ça m’aura pris environ six mois avant d’avoir la chance de réaliser des partenariats et à me faire inviter à des événements. Voilà, c’et dit! C’est donc avec beaucoup de chance que je peux exercer le plus beau métier du monde et laisser libre cours à ma créativité au quotidien.

J’investi beaucoup de temps à me renseigner sur mon domaine, à lire des articles sur les pratiques du milieu et à approfondir mes connaissances des divers outils que j’utilise au quotidien. Quand j’entends dire que les blogueuses sont toutes des nunuches qui passent leur temps à chiller devant Netflix, j’pars à rire, parce que c’est tellement pas ma réalité. Beaucoup de blogueuses qui ont beaucoup de succès font maintenant des articles et des vidéos de conseils pour les micro-influencers. Micro-quoi?  Les influencers/blogueurs de ce monde qui ont moins de 50K followers. Pour la plupart, les conseils sont excellents et je les applique dans mes pratiques au quotidien. Mais j’entends souvent dire que c’est impossible de faire de l’argent avec une base de moins de 50 000 abonnés. Là aussi, j’pars à rire, parce que ça fait presque un an que je gagne ma vie avec mon blog et que j’ai à peine plus de 18, 000 personnes qui me suivent sur toutes mes plateformes. Je connais même des blogueuses qui ont beaucoup moins de followers que moi et qui, pourtant vont chercher beaucoup plus de partenariats.

Là où je veux en venir, c’est que c’est totalement possible de prendre part à des partenariats payants en ayant une audience composée de moins de 10 000 personnes et même de gagner sa vie ainsi.

Se distinguer des autres – En ayant un auditoire plus restreint des autres, être différent est plus que nécessaire. C’est en sortant de la masse qu’on attire le regard des agences de relations publiques, en faisant les choses à notre manière et en étant unique. J’me fais souvent demander si je vois les autres blogueuses montréalaises comme des compétitrices et la réponse, c’est non, du tout même! Je fais mes choses, elles font les leurs et si elles décrochent plus de partenariats que moi, tant mieux pour elles!

Réfléchis à ce qui te distingue des autres et utilise-le à son plein potentiel. Pour moi, c’est mon style simple et unique, la décoration minimaliste de notre condo et notre beau pitou. C’est donc sur quoi je mise mon contenu. Je prends presque toutes mes photos chez moi, en mettant en valeur notre décoration et j’essaie de partager des photos mode plus souvent, parce que je sais que c’est ce qui plaît à mon auditoire.

Établir de bonnes relation avec les marques – Parce que les opportunités peuvent se faire un peu plus rare que pour les blogueuses ayants un auditoire plus large, il est primordial d’entretenir d’excellentes relations avec tes partenaires. J’ai la chance de travailler avec des personnes qui ont cru en moi dès le début de mon blog, parce qu’elles ont aimé mon professionnalisme. Même si je manque parfois de temps pour répondre à tous mes messages, je fais de gros efforts pour répondre à tout le monde et cultiver des relations positives.

Engager avec son auditoire – La force des micro-influencers? Leur relation avec leurs followers. De plus en plus de grandes marques préfèrent collaborer avec des Instagrammers ayants un plus petit auditoire parce qu’ils ont un plus haut taux d’engagement. J’en ai perdu quelques uns? Le taux d’engagement, c’est la proportion de personnes qui ont commenté, aimé ou sauvegardé tes publications. Puisque c’est un grand atout pour nous, c’est primordial d’entretenir une belle relation avec son auditoire de façon authentique. Pour moi, c’est répondre à mes messages et mes commentaires de la part de mes followers le plus rapidement possible. C’est aussi, de faire des stories au quotidien sur Instagram pour montrer mon quotidien et interagir avec mon auditoire pour leur demander ce qu’ils souhaiteraient voir sur mes réseaux sociaux et mon blog.

Tu veux lancer un blog bientôt? Vas consulter le guide Mes conseils de blogueuse pour créer ton blogue de A à Z par Mélissa Lévesque et utilise le code promo GOLEN20 pour obtenir 20% de rabais 

 

Commentaires