On déménage à Vancouver!

Ça fait si longtemps que ce secret pèse sur nos épaules! J’suis tellement habituée de partager une grande partie de ma vie sur les réseaux sociaux et, je dois l’avouer, c’était assez dur de cacher une si grosse nouvelle à ma communauté. Inutile de t’dire que j’avais vraiment VRAIMENT hâte d’annoncer publiquement notre déménagement. Si tu me suis depuis plus d’un an, tu sais qu’on est propriétaires d’un condo en banlieue de Montréal depuis environ 8 mois et qu’on y est super heureux. On l’a presque entièrement conçu de A à Z et on a pratiquement fini de le décorer. Alors pourquoi on déménagerait? Assis-toi, fais-toi un p’tit thé, j’vais tout te raconter ça! Let’s go, on part! 

Il y a deux ans, mon p’tit chum adoré s’est lancé comme défi de se faire embaucher par l’une des plus grandes compagnies du domaine informatique. Depuis tout ce temps, il voyage un peu partout au Canada et aux États-Unis afin de passer des entrevues au sein des Big Four Companies en ingénierie logicielle (Google, Facebook, Amazon et Microsoft). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on était à Boston en février dernier, lors de son entrevue chez Facebook. Après deux ans de travail acharné – la plus grosse qualité ET le plus gros défaut de P-A, c’est sa tête dure – ses efforts sont enfin récompensés parce qu’il s’est fait approcher par Amazon pour un emploi à VANCOUVER! Oui, on déménage à Vancouver et on dirait que je ne le réalise pas encore.

En gros, tout s’est fait super rapidement! Après avoir été en entrevues au début du mois de juin, on a appris la journée de ma fête, le 22 juillet, qu’on devait être à Vancouver le 27 août! Ça fait presque un mois pour mettre notre condo en location, se trouver un appart’ à Vancouver et organiser le déménagement vers la Colombie Britannique. Ouf! Depuis quelques semaines, on a la tête qui tourne et on est un peu dépassés par les événements. On est plus qu’heureux de notre nouvelle vie qui s’annonce, mais on mentirait si on disait qu’elle ne vient pas accompagnée d’un lot de stress. On se lance dans l’inconnu, sans repères, tête première.

Pour ma part, je ne serai pas trop influencée par ce changement. J’étudie déjà à distance et je peux travailler sur le blog et mes réseaux sociaux à partir de n’importe quel endroit. On peut dire que je suis la personne parfaite pour ce genre d’opportunité. On est vraiment impatients de partager notre nouvelle vie. Pour regarder le vlog dans lequel on en jase plus, c’est ici.

Commentaires