Mes trucs pour être moins anxieuse en avion

Au cours des derniers mois, j’ai pris l’avion plus souvent que dans toute ma vie! C’est que les 5, 000 km qui nous séparent maintenant de nos familles se font pas mal mieux en avion qu’en faisant du pouce. J’ai jamais particulièrement aimé prendre l’avion – surtout le décollage – mais dans les derniers mois, cette crainte s’est plus profondément ancré en moi. Cette semaine, j’me suis surprise à angoisser sur notre vol de dimanche alors qu’avant, je ressentais ce sentiment seulement lors du décollage. En gardant mes résolutions de 2019 en tête, plus précisément, celle de jaser plus de mes émotions, j’en ai parlé à mon chum qui m’a suggéré de faire une recherche en ligne pour calmer mes symptômes, voici donc les meilleurs trucs trouvés en ligne:

Focusser sur une pensée positive – Le but de ton voyage et recentrer ton esprit sur celle-ci à chaque fois que des pensées négatives font surface. Pour moi, ce sera la pensée de dormir dans notre lit, avec des draps de bambou et de la lavande, ainsi que de prendre une longue marche sur le Seawall lundi matin avec Méo.

Voir tout comme un bon signe – J’suis certaine que j’suis pas la seule anxieuse dans la salle qui a tendance à tout voir comme un signe de malheur en période de stress. Genre: un retard de mon vol est un signe que je ne devrais pas prendre cet avion, etc. Pour les fois à venir, je pense plutôt interpréter tous les signes comme étant des passages obligés vers ma pensée positive dont je parlais plus tôt: dormir dans notre lit 🙂

Se distraire le plus possible – En occupant son esprit, on est moins porté à avoir des pensées néfastes. Pour moi, c’est en trimballant un livre, en downloadant plein d’épisodes de FRIENDS sur mon cell et en appliquant une foule de produits de skincare en plein vol.

S’attendre à des turbulences – C’est normal d’avoir des turbulences en avion, comme c’est normal qu’une automobile brasse sur l’autoroute. C’est surtout moins pire lorsque l’on s’y attend déjà.

Compter à reculons – C’est un truc que plusieurs psychologues donnent aux gens qui font de l’anxiété. En comptant à rebours, ça permet au mental de lâcher prise sur l’élément stressant et de se recentrer sur la réalité. On saura après lundi si ça fonctionne réellement 🙂

 

Commentaires