Vivre d’Instagram et d’eau fraîche

T’es blogueuse, mais c’est quoi ta vraie job? C’est la question que j’me fais souvent demander. En ce moment, je considère mon blog comme étant ma vraie job, même lorsque j’aurai terminé mes études, je compte investir tout mon temps dans ce projet qui me tient en haleine depuis près de trois ans. Sur les médias sociaux, et même dans la vraie vie, je me fais souvent poser des questions sur ma rémunération et mon salaire. Comme j’en jasais dans cet article, des fois, c’est fait avec goût et délicatesse, d’autres fois, moins.

J’en conviens que j’exerce un métier qui est peu conventionnel et que ça peut sembler un peu abstrait pour bien des gens, le fait de faire des sous avec un site web. En gros, pour faire des sous avec mon blog et mes médias sociaux, je vends des espaces publicitaires à certaines compagnies. Un peu comme les annonces à la télévision. La différence, c’est que lorsqu’une compagnie X achète du temps d’antenne à Radio-Canada, la compagnie a déjà réalisé la publicité de son côté et Radio-Canada n’a qu’à la faire passer sur ses ondes. Dans mon cas, je dois produire le contenu qui sera sur mes plateformes. Je dois donc réserver du temps pour prendre et les photos, ou encore, écrire l’article qui demande mon client en échange d’une rémunération. Ça peut sembler simple, mais certains articles me demandent parfois plusieurs heures de travail. La même chose s’applique à mes photos, je dois parfois aller acheter des accessoires afin de rendre justice à la photo, prendre le temps d’avoir l’angle parfait, ou même employer une photographe professionnelle. Également, puisque contrairement à Radio-Canada, je suis une vraie personne et que mes abonnées me suivent pour celle que je suis, je ne peux pas accepter n’importe quel partenariat sous le prétexte qu’il m’aide à payer mon loyer. Clairement, je dois me sentir à l’aise d’endosser le produit dont je fais la promotion. Je ne pourrais pas promouvoir de l’huile à moteur alors que je n’ai pas de voiture à mes abonnés, mettons.

 

Comme je le dis souvent, la plus belle qualité qu’une blogueuse ou créatrice de contenu peut posséder, c’est probablement son authenticité. C’est le compliment que je reçois le plus souvent dans mes messages et je pense que c’est ce que les gens recherchent sur les médias sociaux. Dans un  monde où il peut être facile – et même tentant– de ne montrer que le beau, j’pense que c’est encore plus essentiel de rester authentique et d’être transparente. Dans le même esprit, je m’efforce à montrer les dessous de mon métier et mon quotidien plus que banal du mieux que je peux. C’est tout naturel pour moi de vous expliquer mon travail et j’pense bien que c’est la moindre des choses, puisque c’est grâce à vous que je peux vivre de ma passion.

Commentaires