Pourquoi je ne lave pas mes cheveux – souvent –

Mon chum aime me taquiner en me disant que mes cheveux sont sales. Le pire c’est que c’est pas faux, je lave mes cheveux le moins souvent possible. Pas tant parce que je veux sauver la planète ou parce que je suis particulièrement paresseuse, mais plutôt parce que c’est l’une des meilleures manières de garder ma chevelure en santé. Puisque j’ai recours à des balayages depuis presque trois ans et que ça inclus quelques dommages à ma coiffe, j’essaie de minimiser les gestes qui peuvent l’endommager d’avantage. Considérant que les deux gestes qui assèchent le plus les cheveux sont l’utilisation d’outils chauffants et les lavages trop fréquents, je tente de les poser au maximum deux fois par semaine.

Exact, je viens d’écrire sur l’Internet que je lave mes cheveux au mieux deux fois par semaine et parfois seulement qu’une! J’ai testé cette technique pour la première fois il y a environ quatre ans. À l’époque, je devais laver mes cheveux un jour sur deux. Lentement, mais sûrement, j’ai espacé des lavages d’une journée, puis de deux et ainsi de suite. Après quelques mois, j’étais capable de laver mes cheveux seulement qu’une fois par semaine. Même en m’entraînant au gym et en faisant du yoga chaud – si t’as déjà fait du yoga chaud, tu sais à quel point on devient suintante – je sèche la transpiration – ouache, je sais – et j’applique un peu de shampooing sec pour absorber le sébum. Dans les pires cas, j’enfile un chapeau. J’suis tellement rendue habituée à cette routine que même dans des urgences – AKA des moments imprévus qui requièrent des cheveux propres – j’ai d’la misère à me convaincre de les laver.

Pour ne pas avoir recours à des outils chauffants, je fais tout pour les conserver dans leur meilleur état le plus longtemps possible. C’est pourquoi je les brosse à tous les soirs pour prévenir les noeuds et je dors avec un chignon assez lâche ou en tresse. Mes cheveux ont tendance à s’emmêler sous la nuque et à faire les pire noeuds dans mon sommeil, j’dois être assez agitée quand je dors! Au réveil, je relâche mon élastique et passe mes doigts au travers de ma chevelure. Ça me donne un look parfait de bed head.

Alors voilà, la raison pourquoi je ne lave pas mes cheveux souvent. Oui, ça peut sembler un peu dégueu pour quelqu’un qui lave ses cheveux à tous les jours de passer tout droit après un entraînement, mais je te jure que mes cheveux n’ont jamais été aussi en santé que depuis que j’espace mes lavages. C’est également une immense économie de temps et de produits coiffants. Avec l’épaisseur de cheveux que j’ai sur le coco, laisse-moi te dire que c’est long à laver, revitaliser, sécher et coiffer et que ça demande effectivement beaucoup de shampooing, revitalisant, protecteur, masque et spray net.

Commentaires